Accueil > Blog > La petite histoire des Faïenceries > Voitures et réclame, les SIMCA 5 et 8 Longwy

Voitures et réclame, les SIMCA 5 et 8 Longwy

Publié par L'équipe dans La petite histoire des Faïenceries le 31/05/2018 à 18:04

Votre texte ici

s-l1600 (1)

VOITURES ET « RECLAME ».

A la fois cendriers et pièces de « réclame », avant la naissance de la publicité moderne, ces voitures en Longwy connaissent un regain d'intérêt car elles passionnent les collectionneurs de véhicules mais aussi ceux qui recherchent les cendriers, les objets publicitaires ou les réalisations des années 1940-1950.

C'est un négociant parisien, Fernand Jacob, établi 16, rue Martel, qui a commandé les premiers exemplaires à la Faïencerie de Longwy. Les marques sont variées, la plus courante est « Jacfer », réunion des premières syllabes de son nom et prénom. On raconte aussi la mention « Ferjac » dont la signification est identique. Plus rarement, on trouve l'inscription « Suzfer », abréviation du prénom de sa femme et du sien. Si Fernand Jacob a fait exécuter ce travail par notre manufacture plutôt que par une autre, c'est qu'il était originaire de la ville.
 

Simca 5 et Simca 8

Il existe deux modèles : la Simca 5 et la Simca 8.
Ce sont des raisons personnelles et familiales qui ont motivé le choix de cette firme. Ces voitures-cendriers ont une longueur d'environ 170 mm. Editées entre les années 1936 et 1951 et bien que quelques unes soient en émaux en relief à décor cerné, elles sont surtout réalisées en faïence à pâte rose, bleue, verte ou blanche. Jamais destinées à la vente directe, elles étaient remises en cadeau aux acheteurs de « Simca ».

Les moulages sont de qualités diverses, parfois les détails du capot, de la calandre, des portières sont très marqués, parfois ils sont quasiment estompés, ce qui est dû à la production en grande série. Fernand Jacob a demandé à l'artiste J.M Redanau de redessiner la silhouette de la Simca Cinq, afin de l'adapter à son projet. On découvre donc, quelquefois, sa signature sur les moulages de meilleure facture.

Une machine à faire des économies

Certaines pièces portent une légende à l'arrière. Ces textes, imprimés en noir sous la glaçure, sont surtout ; « Une machine à faire des économies », pour la Simca Cinq, ou « Un appétit d'oiseau », pour la Simca Huit. Cependant de nombreuses voitures ne comportent aucune inscription, car celle-ci se trouvait à l'origine, sur une étiquette collée qui a disparu au fil du temps. De très rares exemplaires ont conservé cette affichette où l'on peut lire : « Toujours la voiture la plus économique du monde ».

D'autres manufactures ont produit, plus tard, des voitures-cendriers. Sarreguemines, notamment, a sorti pour d'autres commanditaires, des Simca Sport 1200 cabriolet. Des Simca Aronde « conduite intérieure » ont été réalisées par la poterie PS.

Extrait des carnets Passions et Collections de Dominique Dreyfus

4 voitures avec logo

A l'occasion de la Fête des Pères 2018, notre Manufacture réédite ces modèles en objets décoratifs, versions mat ou brillant, couleur noire ou blanche, décorées à l'or ou au platine.
Découvrez ces modèles de légende

Mots clés : collection - faience - ferjac - jacfer - longwy - reedition - simca 5 - simca 8 - vintage - voiture